Blog

3 semaines, juillet 2019, famille 2 jeunes de 14 et 17 ans

3 semaines, juillet 2019, famille 2 jeunes de 14 et 17 ans

Après une incroyable expérience au Costa Rica, grâce notamment à l’appui de Tout Costa Rica, nous avons préparé notre voyage avec le réseau Tout Panama.

Le réseau est résolument un bon appui pour organiser de manière indépendante un voyage facilité et sur mesure, permettant de découvrir le pays selon nos envies, notre budget et nos priorités.

Nous avons sollicité Tout Panama pour :

  • le transfert à l’arrivée avec Danilo (impeccable),
  • le logement chez Marc familial (Rio, le perroquet adorable, un plus !)
  • le briefing d’arrivée avec Jean-Philippe (parfait),
  • la location de voiture (dollar – impeccable) prise proche du B&B, retour à l’aéroport
  • l’excursion de 2 nuits à San Blas (topisime).

Nous avons suivi les conseils de Tout Panama (à savoir voyager léger à San Blas et laisser en consigne le reste de nos affaires) qu’au retour, nous avons oublié un sac en consigne… Tout Panama a fait toutes les démarches pour que ce sac nous attende à l’aéroport lors du dépôt de la voiture. Cela a fonctionné très bien. Merci.

Pour le reste, notre voyage s’est tellement bien passé que nous n’avons plus eu besoin de faire appel à l’équipe.

J’ai regretté que les conseils donnés, tant dans le petit Futé qu’avec Tout Panama, nous dirigent trop souvent vers un réseau d’expats qui font leur vie au Panama… pas ce que nous cherchons en priorité dans nos voyages…

Encore un détail d’organisation : nous avons réussi à voyager uniquement avec des bagages à main. Vraiment un bon plan car les retards des premiers avions ont drastiquement raccourci les temps prévus pour les correspondances : nos bagages n’auraient jamais pu nous suivre.

A signaler encore que la seule fois où nous avons eu le mal de mer/des transports, c’était durant le chemin en voiture pour San Blas. Faire le grand huit en voiture pendant 45 minutes, c’est quelque chose. En revanche, les excursions en lancha // taxi bateau, cela ne nous a jamais incommodés.

Itinéraire en bref :

Panama City – San Blas – El Valle – Boca Chica – Bocas del Toro – Boquete – Aguadulce – San Carlos

Panama City

2 jours et demi pour découvrir la ville est une bonne durée. Nous nous sommes limités à nous promener dans la ville et le Cerro Ancon, nos déplacements ont été fait principalement à pied et en métro. Ville pleine de contrastes, sa structure et ses bâtiments élevé aident à se repérer assez rapidement et permet de flâner d’un endroit à l’autre, d’un monde à l’autre. 

San Blas (2 nuits)

De toute beauté. Non seulement le trajet pour y arriver est vraiment incroyable, mais un séjour sur ces îles est grandiose. Beau, simple, agréable. Nous étions logés sur une petite île, dans une cabane sur l’eau, entourée de quelques autres cabanes (2 pour des touristes, 3 pour les personnes qui nous ont accueillies) et sur l’îles encore quelques cabanes où vivent quelques familles et quelques autres voyageurs. Tout semblait naturel entre villageoises et villageois, touristes et logeurs et logeuses : discrétion et sympathie. Les excursions dans les îles alentours inoubliables. Nous avons eu la chance de manger langouste, fruit de mer, poissons frais, … mh !!!

Liz qui était notre personne de contact a été vraiment adorable, nous avons bien pu échanger sur nos projets et nos vies.

El Valle (1 nuit)

Nous avons beaucoup aimé cette première incursion dans l’arrière-pays : montagne, végétation luxuriante, oiseaux, …

Après-midi dans les bains thermaux … heu… un petit bout de forêt, quelques tables, quelques cabines pour se changer, un bassin, des jeunes et des familles locaux ou touristes latinos-américain-es… super rigolo.

Très bonne cuisine italienne. On a beaucoup aimé être logé à Valle Paradise : très bel endroit, un peu à l’écart du centre, les hôtes super sympas, déjeuner végétarien excellent. 

Boca Chica (5 nuits)

Un bon lieu central pour loger : vue sur le golfe, excursions dans les îles alentours, plages de l’Océan (petite crique ou longue plage infinie), végétation et faune. Nous avions loué un appartement dans une propriété vraiment chouette, un peu en hauteur.

  • Boca Brava : petite promenade sur un sentier au milieu d’une nature luxuriante… on entend des singes, on voit surtout des papillons ; la forêt est pleine d’animaux, d’oiseaux, ils se cachent bien. Après baignade sur une plage déserte, on mange dans le restaurant EcoHotel Boca Brava, perché sur la colline. On trouve cela super bon pour des quesadillas, yucca frits et tacos, et on est les seuls clients. Quel dépaysement ! Mais on n’a encore rien vu : le top du top est une famille de singes qui s’installe à quelques mètres de nous pour manger, se balader et faire la sieste le temps de notre repas. Une heure trente en compagnie de cette famille. Le bonheur.
  • Excursions avec Boca Brava Adventure, (Isla Parida et Isla Gamez) très recommandable ! Nous avons apprécié que BBA soit franc avec nous : nous étions trop tôt pour faire l’excursion pour voir les baleines, et nous avons choisi la visite de 2 îles et la beauté du paysage en lancha. Quelle chance, nous avons quand même vu une maman avec son/sa bébé baleine à bosse. Notre conducteur était exceptionnel pour nous les faire voir et apprécier. Sensation d’avoir accès à ses îles magnifiques, naturelles pour nous seuls ; restaurant au milieu de nulle part avec une assiette à choix : poissons fraichement pêchés, banane plantain, riz, haricots !
  • Playa Las Lajas : la route pour y arriver est très belle et la plage tellement longue, déserte, bordée de palmiers et pleine de petits crabes oranges a un charme fou. Nous y étions pendant une coupure de courant dans toutes la zone. Nous nous sommes alors rendus au Beach Resort (qui avait un générateur) au lieu du petit troquet de bout de plage et la cuisine était très bonne et accessible. Une belle découverte.

Les paysages entre les Boca Chica et Bocas del Toro sont vraiment magnifiques. 

Bocas del Toro (5 nuits)

Nous avions réservé un appartement dans la baie de Shangaï. Une nouvelle maison sur pilotis, les cliquetis de la mer pour nous bercer le soir et les bruits des orages nocturnes décuplés pour venir agrémenter des rêves encore inconnus. Bel endroit, accès à la ville à pied ou en quelques minutes de taxi, pratique pour les excursions vers les plages de Isla Colon ou les îles avoisinantes. Nous n’avons en revanche pas tellement eu envie de nous baigner directement sur la plage avoisinante (mieux pour une ballade), ni depuis notre ponton. Pas une eau limpide.

  • Bocas del Toro : vraiment chouette endroit, très dépaysant, petites boutiques, plein de cafés, restaurants, un charme fou.
  • Plage de Boca del Drago, Playa Estrella (on y a vu un paresseux super actif)
  • Isla Carenero : 3 minutes de lancha et on y est. Plage tellement belle, végétation magnifique, et on a adoré le Bibi’s.
  • Excursion avec Amadeo… qui a ouvert il y a quelque mois son agence. Il a été tellement prévenant, à nous raconter la région, … fantastique. Tour typique : le golfe des dauphins, l’île des paresseux, les islas Zapatillas, le snorkling… super !

Boquete (2 nuits)

Quitter les Caraïbes, coup de cœur de nos garçons a été difficile, surtout pour se retrouver dans la montagne. Ambiance différente, réputation un peu surfaite ? : petits restaurants de qualité (encore la cuisine italienne mise en valeur), chocolateries, délices de fraises… Nous avions trouvé un petit hôtel (pas recommandable) proche du centre. La rue centrale bordée de banque, agence de tours/excursion, boutiques et marché d’artisanat ; parallèlement vers la rivière, une rue avec bien moins de commerces, mais plutôt les coiffeurs et fonda pour les locaux ; la rue parallèle avant la rivière était déjà la rase campagne avec des petites maisons entourées de poule, chiens de garde, verdure et… vraiment lieu de vie ordinaire. 

Aguadulce (1 nuit)

Seule raison de notre halte : ne pas à avoir à faire un trop long jusqu’à l’aéroport. Intéressant de se retrouver dans une ville sans attrait spécifique pour le tourisme. Jolie vue sur les Salines en descendant vers l’océan ; plage de Mangroves et marée basse intéressant à voir.

San Carlos (1 journée)

Idée : s’arrêter en chemin sur la plage la plus proche possible de l’aéroport, sans se soucier des valises dans la voiture, et pouvoir prendre une douche avant le long voyage de retour (le sel de mer, ça pique !!). On a trouvé le Turicentro de San Carlos ou Clubde Playa San Carlos. Trop sympa : les infrastructures faisaient vraiment vieillotes, mais l’accueil chaleureux et on avait vraiment enfin l’impression d’être dans un lieu fait pour les familles panaméennes, par les panaméen-es… belle incursion !!!

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Blog ToutPanama pour ajouter des commentaires !

Join Blog ToutPanama