Voyage au Panama du 6 au 19 Novembre 2021

Voyage au Panama du 6 au 19 Novembre 2021

 

Après avoir bénéficié des bons conseils de ToutCostaRica en Mars 2021, c'est tout naturellement que nous nous sommes adressés à ToutPanama pour l'élaboration de notre séjour. Un grand merci à nos interlocuteurs et à Jean-Philippe qui nous ont donné de bons conseils. Le Panama n'est pas forcément la destination à laquelle on pense d'emblée, mais en cette période de pandémie, les pays ouverts étant restreints, le Panama s'est imposé à nous. Ce fut un beau voyage dont nous retiendrons la beauté des paysages et la gentillesse des panaméens. En voici le récit.

Samedi 6 Novembre - Panama City

Départ très tôt le matin. Il fait froid, les voitures sont givrées. Difficile d'imaginer que nous aurons 30° dans quelques heures. Après une escale à Amsterdam, dont l'aéroport est déjà paré de décorations de Noël, nous voici dans l'avion pour Panama City. L'avion est plein, signe que les gens re-voyagent.

A l'arrivée, Danilo, envoyé par ToutPanama, nous attend comme convenu. Nous sommes étonnés par une ville quasi-vide en cette fin d'après-midi. Après une dizaine de minutes, nous apercevons les premiers gratte-ciels jusqu'à ce qu'ils occupent entièrement l'horizon. Notre attention est attirée par un gratte-ciel en forme de tortillon. Nous passons la nuit au Panama House (Marc familial). Très bon accueil des propriétaires qui vivent sur place en famille. Hébergement simple, coloré, propre et confortable. Pour dîner, il y a un snack de l'autre côté de la rue : Cali & Aji.

Dimanche 7 Novembre - El Valle de Anton - 2 h 30 de route

Après un PDJ inclus dans la nuitée (oeufs au plat, bol de fruits, toasts...), nous faisons la connaissance de Jean-Philippe qui vient nous donner ses conseils et recommandations sur le pays. Après avoir récupéré notre véhicule, réservé par ToutPanama, nous faisons une halte dans un centre commercial pour acheter une carte Sim chez Digicel (10.70 $) - GPS peu efficace. Peu de monde sur la route. Dans le sens inverse, c'est une autre histoire. Les panaméens rentrent de week-end. Police très présente.

Nous arrivons à El Valle et découvrons la silhouette de l'indienne endormie à l'extrémité de la rue principale. Hébergement à La Casa India Dormida, recommandé par ToutPanama. Très bon accueil du propriétaire Hardy, un expatrié allemand. La maison est propre, confortable et très bien équipée. Notre hébergement coup de coeur de tout le séjour. Pause déjeuner au Restaurant Carlitos (un peu cher). Nous faisons un tour au marché qui propose fruits exotiques, légumes, fleurs et objets artisanaux. Nous en faisons vite le tour car c'est petit. Nous achetons bananes, ananas, avocats, oeufs fermiers et autres légumes à prix modiques. 

Lundi 8 Novembre - El Valle de Anton

Ce matin, le temps est couvert. Nous, partons faire la randonnée de la India Dormida. L'entrée se trouve à moins de 200 m. Entrée : 3 $. Une petite fille nous escorte jusqu'à la piedra pintada, un gros rocher avec des petroglyphes. Randonnée considérée comme modérée, malgré tout il y a des passages ardus, obligeant à zigzaguer entre rochers et racines. Ne pas se fier à la durée annoncée. Tout dépend de l'âge et de l'agilité de chacun. Nous avons mis un peu plus de 3 heures A/R. A notre arrivée au sommet, nous avons été happés par le brouillard et n'avons pas pu profiter de la vue sur la vallée. Pour redescendre, une petite bruine est tombée rendant le sol un peu glissant. Balade sympa à faire : une végétation dense, de belles cascades mais pas d'animaux (juste un oiseau bleu et quelques morphos). Mais il est vrai que l'on a plutôt fait attention où l'on mettait les pieds.

L'après-midi, nous avons dû changer nos plans, saison des pluies oblige. Donc pas de Chorro las Mozas. Los pozos termales étant fermés, nous nous sommes rabattus sur le Mariposario (la serre aux papillons). 7 $ l'entrée pour les étrangers. Cher pour la taille du lieu et la durée de la visite (environ 1/2 heure). Intéressant cependant et nous avons vu de beaux spécimens. Visite en espagnol ou en anglais et une vidéo en français à la fin.

Notre avis sur El Valle : jolie petite ville avec plusieurs randonnées à faire tout autour. 2 jours trop courts.

9966455667?profile=RESIZE_710x9966464873?profile=RESIZE_710x

9966476265?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 9 Novembre - Santa Catalina - 5 h de route

Nous quittons El Valle sous le soleil et au détour d'un virage, nous découvrons enfin la vallée délivrée de son brouillard. Nous rejoignons la panaméricaine laquelle est jalonnée de policiers. Nous avons le droit à notre premier contrôle de routine. Pause déjeuner à Santiago. Arrivés à Sona, nous subissons notre deuxième contrôle. Le policier veut nous verbaliser pour 50 $ car nous n'avons pas d'extincteur. Comme je parle espagnol et qu'il comprend que nous allons appeler ToutPanama pour vérifier, il nous laisse partir. C'est apparemment une pratique courante de verbaliser les touristes pour de faux prétextes. Les derniers 20 km avant Santa Catalina sont très chaotiques, de nombreux trous nous obligeant à zigzaguer sur la route. 

Hébergement à La Casa Maya, réservée sur Booking. Petite maison en retrait du village, propre et bien équipée. Bon rapport qualité prix pour Santa Catalina. Juste à côté, il y a un artisan glacier qui fait de bonnes glaces. Nous faisons un tour dans le centre (en fait, deux rues qui se croisent avec quelques hôtels et restaurants). Nous réservons notre excursion pour Coiba à l'hôtel Iguanito. Nous sommes accueillis par Chris qui est française. Coût : 75 $ dont 20 $ pour l'accès au parc national. Le soir, dîner au Tikki Lodge (recommandé par ToutPanama). La propriétaire parle français. Très bon repas d'un bon rapport qualité/prix. Mojitos offerts. En repartant à notre hébergement, nouveau contrôle de police. 

Mercredi 10 Novembre - Santa Catalina

Départ à 9 h 30 pour Coiba. Nous sommes 12. Au lieu de 2 guides, nous nous retrouvons avec un seul. Pour embarquer, nous devons marcher dans l'eau boueuse et enjamber la lancha. La traversée dure un peu plus d'une heure. Il fait beau et la mer est calme. Nous apercevons quelques dauphins en route. Nous faisons une halte sur une petite île pour une première session snorkeling. Comme le guide est seul, il est obligé de faire deux tours. Il s'agit de le suivre sur un parcours consistant à contourner un îlot, sans pause et sans possibilité de reprendre pied. A déconseiller aux mauvais nageurs et pas facile avec un gilet de sauvetage. Nous avons vu quelques poissons, un petit requin et une tortue. Nous sommes ensuite partis sur une île plus grande, très belle, pour une pause déjeuner (une assiette froide de riz au poulet). Nous n'avons pas eu le temps de visiter l'île. Nous avons quand même pu voir deux crocodiles qui se trouvaient dans la mangrove, juste derrrière la plage. Nous sommes repartis vers un deuxième spot de snorkeling mais ce coup-ci en pleine mer. Pas facile de remonter à bord avec une échelle ne contenant que deux barreaux. Il faut être agile ! Nous avons vu deux tortues, un banc de poissons. Les fonds marins étaient très pauvres et les coraux morts. Bilan de cette journée plutôt mitigé. Nous avons vu de belles plages mais avons été déçus par les spots de snorkeling. Pas à la hauteur de la réputation de Coiba. 

Notre avis sur Santa Catalina : rien à  faire hormis aller à Coiba. C'est plus cher qu'ailleurs. La plage de Santa Catalina est moche. 

9967002476?profile=RESIZE_710x

9967008670?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 11 Novembre - Boquete - 4 h de route

Départ pour Boquete sous un grand soleil. Nous reprenons la même route défoncée, recroisons notre policier préféré occupé avec un nouveau pigeon. Nous avons quand même le droit à notre petit contrôle journalier quelques kilomètres plus loin ! La route vers Boquete est très belle, sinueuse par endroits, avec des beaux paysages. Une fois sur la panaméricaine, nouveaux barrages de police. On nous fiche la paix jusqu'à ce qu'un policier traverse et se mette en plein milieu de la route pour nous arrêter. Un soi-disant excès de vitesse à 90 km/h au lieu de 80. Il nous dresse donc un PV à 50 $. Je demande à voir la photo du véhicule mais il n'en a pas. Nous sommes très sceptiques car nous étions sur une zone limitée à 100 km/h. Il nous indique que nous devons payer à David. ToutPanama nous informe que les amendes sont  très longues à être enregistrées et qu'il est fort probable que nous serons rentrés en France avant. Au pire, nous serons ponctionnés sur notre CB par l'agence de location de voitures. A ce jour, toujours rien !

Nous avons réservé sur Booking à l'Eden Canyon : un chalet en bois situé dans un très bel endroit, au bord d'un cratère rempli de végétation. Un super accueil de Einar. Une supérette se trouve à 500 m. Boquete est une très jolie ville, animée, avec magasins, restaurants, marché artisanal. Une rivière traverse la ville qui est entourée de plantations de café. 

Vendredi 12 Novembre - Boquete

Ce matin, randonnée aux Lost Waterfalls, sur les hauteurs de Boquete. Au fur et à mesure que nous approchons du lieu, la température chute de 31° à 16°. Il faut se garer sur le bord de la route car il n'y a pas de parking. Après la traversée d'un petit pont suspendu au-dessus de la rivière, commence l'ascension plutôt pénible d'un chemin encombré de cailloux et rochers. Il y a de quoi se décourager car nous n'avons pas encore atteint la cabane pour payer l'accès aux cascades (8 $). Enfin, nous arrivons et découvrons une jolie vue sur la vallée. Prévoir l'appoint car le gardien dit qu'il n'a pas de monnaie. En fait, nous avons remarqué au retour qu'il faisait pareil avec les autres visiteurs. Il nous assure que le chemin est plus facile que celui pour accéder à la cabane. Effectivement, nous avons fait une belle randonnée pas trop difficile. Nous avons vu deux jolies cascades, la troisième étant réservée aux acrobates !

L'après-midi nous sommes allés à Gualaca, nous baigner aux Cangilones, une faille creusée dans la roche où serpente une rivière bleue, sûrement à cause des minéraux.  Normalement, il faut payer 2 $ pour se garer mais il n'y avait personne pour encaisser. L'endroit est très beau. L'eau est rafraîchissante mais pas trop froide. Nous y avons passé l'après-midi. Au moment de partir, des locaux arrivaient avec leur barbecue. 

Avis sur Boquete : une très jolie ville, des randonnées, des plantations. 2 jours trop courts.

9967077871?profile=RESIZE_710x

9967079501?profile=RESIZE_710x

9967081279?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9967087895?profile=RESIZE_710x

 9967088292?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Samedi 13 Novembre - Bocas del Toro

La route en direction de Bocas del Toro est une route de montagne magnifique avec de beaux paysages. Bien penser à prendre de l'essence car pas ou peu de stations sur le trajet. Quelques endroits sur la route sont en gravillons mais sur une petite distance. Belle vue sur la mer quand nous effectuons la descente vers la côte Caraïbes. Arrivés à Almirante, où nous devons rendre le véhicule avec le plein, un jeune à vélo nous interpelle à la station d'essence et nous propose de nous emmener au parking conseillé par ToutPanama, puis à l'embarcadère. En fait, c'est un rabatteur mais nous nous en doutions. La restitution du véhicule se fait sans problème. Il y a des navettes pour Bocas del Toro toutes les demi-heures. Coût : 6 $ pour environ 25 mn de traversée pour Isla Colon. Une fois débarqués, nous traversons la rue pour déjeuner au Café del Mar. Repas copieux pour 11 $ : une belle darne de thon. Un taxi  nous conduit à notre hébergement. Il nous dépose au début d'un chemin peu engageant. Nous nous faufilons entre maisons coquettes et d'autres beaucoup moins. Des locaux sont assis devant leurs bicoques, tout sourire. Nous arrivons devant le Bahia Paraiso, recommandé par ToutPanama, une maison en bois sur pilotis. Nous sommes accueillis par Lenny, un jeune français de 15 ans qui s'occupe de la maison avec sa mère, Nancy. Très bon accueil et une vue incroyable sur la baie. Proche de deux supérettes et possibilité de faire à manger sur place. Les gérants ne dorment pas sur place donc nous avons la maison pour nous et les occupants des quatre autres chambres. Le soir, nous organisons par téléphone, une sortie à Zapatilla pour le lendemain avec Kawi voyages. Prix : 35 $.

9967164681?profile=RESIZE_710x

9967165279?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 14 Novembre - Bocas del Toro

Il fait un temps magnifique ce matin-là. Après un petit déjeuner très copieux, inclus dans la nuitée (charcuterie, fromage, oeufs brouillés, fruits, yaourts, différentes sortes de pains...) Sophie de Kawi voyages vient nous chercher jusqu'au ponton de la maison. Elle est française et accompagnée de sa petite fille de 10 mois et d'Emmanuel, le capitaine. Elle nous a donné de très bonnes explications sur l'histoire de Bocas, sur la faune et la flore. Une très belle journée pendant laquelle nous avons observé dauphins et paresseux. Arrêt sur un spot de snorkeling superbe en comparaison de Coiba : poissons de différentes espèces, coraux de toutes les couleurs, méduses aussi ! Puis une pause déjeuner dans un restaurant sur pilotis (en supplément). Enfin, un bon moment sur la très belle île de Zapatilla, sable blanc et du temps pour se balader dans l'île où nous avons pu voir un autre paresseux. Une agence recommandée par ToutPanama et c'est largement mérité.

 9967166061?profile=RESIZE_710x

9967166481?profile=RESIZE_710x

9967167672?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9967168475?profile=RESIZE_710x

 

Lundi 15 Novembre - Bocas del Toro

Le temps étant couvert, nous louons des vélos à côté de la maison pour 8 $ la journée. Des vélos sans frein ! Pas facile de rouler sur le bas de côté car les voitures roulent vite. Nous en croisons d'ailleurs une dans un fossé. Direction Playa Bluff. La route devient un chemin caillouteux et sablonneux. D'un côté une jolie plage avec son sable orangé et ses grosses vagues, de l'autre, la jungle. Impossible de se baigner, trop de courants. C'est une plage pour les surfeurs. Nous faisons demi-tour car le vent se lève et la mer change de couleur, annonce d'une petite tempête. Nous arrivons à temps avant la pluie qui tombe fortement pendant une heure avant le retour du soleil. Nous repartons faire un tour dans Bocas où nous déjeunons dans une fonda d'un plat de poulet, riz et lentilles pour 5 $.

9967182053?profile=RESIZE_710x

 Mardi 16 Novembre - Bocas del Toro

Départ en bus pour Playa Estrella, au nord de l'île. Prix : 2,50 $ l'aller et environ 35 minutes de trajet. Terminus à Boca del Drago où il est possible de prendre une lancha pour 3 $ jusqu'à Paya Estrella. Nous préférons suivre le petit chemin qui longe la plage. De belles photos à faire. Quand nous arrivons à Playa Estrella, nous découvrons une petite plage bordée de palmiers et cabanons restaurants. Nous nous installons à l'extrémité, non loin de la mangrove. En peu de temps, nous trouvons nos premières étoiles de mer dans une eau limpide. Nous conseillons la pina colada à 8 $, dégustée dans un ananas évidé - voir le dernier stand au bout de la plage. Quant à la langouste, nous en avons mangé une à la caribéenne, au cabanon situé près du marchand de babioles. Un délice pour 12 $. Retour par le bus de 17 h 00 après une dernière baignade. Il y a des bus toutes les heures, le dernier étant à 19 h 00. Une très belle journée ensoleillée.

9967224484?profile=RESIZE_710x

9967227253?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9967227894?profile=RESIZE_710x

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis sur Bocas del Toro : Nous avons adoré. 4 jours c'est trop court. Revenir pour visiter les autres îles : Bastimento...

Mercredi 17 Novembre - Panama City

Retour en avion vers Panama City, par le vol du matin. Danilo, avec lequel nous avons pris contact, nous attend à l'aéroport domestique. Nous organisons avec lui une sortie pour le lendemain. Hébergement à l'hôtel Casa Panama (Marc Lounge) dans le Casco Viejo. Bien situé, dans un quartier sûr. Un peu bruyant le soir car il y a un roof top mais hôtel propre et confortable. Le midi nous tombons par hasard sur un petit restaurant "La pause à la campagne". Nous sommes accueillis en français par un franco-panaméen. Il a ouvert en Septembre.  Pour 3.95 $, nous mangeons une soupe et un sauté de veau à la tomate avec du riz. C'était simple mais bon. Comme il se met à pleuvoir, il nous offre le café pour patienter. L'après-midi, nous avions prévu d'aller au Cerro Ancon mais à cause de la pluie, nous nous baladons dans le Casco Viejo. C'est un très beau quartier avec de nombreuses maisons coloniales, dont certaines sont en rénovation. Le soir, dîner dans une pizza à proximité de l'hôtel, au Eatery Nomada.

Jeudi 18 Novembre - Panama City

Danilo vient nous chercher comme convenu pour nous emmener en balade. Tout au long du chemein, il nous renseigne sur Panama et sur le canal que nous longeons. Il nous dépose à un embarcadère où nous attend une lancha. Nous partons sur le rio Chagres et le lac Gatun, croisons de gros cargos avant de nous diriger vers des lieux plus tranquilles. A l'approche d'un îlot, notre pilote se met à pousser quelques petits cris. En quelques secondes, nous entendons deux singes puis trois, sauter sur la bâche de la lancha. Capucins, dont une maman avec son bébé sur le dos, et titis viennent réclamer des bananes. Le pilote attire également notre attention sur deux grosses tortues d'eau. Nous voyons d'autres singes sur d'autres îlots ainsi que des singes hurleurs beaucoup plus sauvages. A notre retour, Danilo nous attend et nous emmène au parc Soberania. Nous nous enregistrons auprès du garde-forestier en précisant quel sentier nous allons emprunter. Nous choisissons celui de la plantation. Activité gratuite. Le chemin est facile. Comme nous n'avons que deux heures, nous faisons demi-tour avant la fin du parcours qui fait 7 km aller, juste le temps d'apercevoir une famille de capucins traverser le chemin. Danilo vient nous récupérer à l'heure et nous dépose au marché aux poissons où nous déjeunons. Un grand merci à lui de nous avoir organisé cette journée.

L'après-midi, nous prenons un taxi (8 $) pour aller au Causeway Amador. C'est là-bas que se trouvent les lettres PANAMA. Nous faisons un tour au duty-free qui se trouve sur la dernière île. Il faut présenter son passeport mais rien d'intéressant, c'est plus cher qu'en ville. Puis nous parcourons le causeway dans le sens inverse avec une vue dégagée sur la skyline. Dîner à nouveau au Eatery Nomada.

9967235688?profile=RESIZE_710x

9967237252?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9967237662?profile=RESIZE_710x

Vendredi 19 Novembre - Panama City

Dernier tour dans le Casco Viejo. Puis nous retournons déjeuner à La Pause à la Campagne. Il se remet à pleuvoir. Après déjeuner, nous récupérons nos bagages laissés en dépôt à l'hôtel et retour vers l'aéroport avec Danilo.

9967246861?profile=RESIZE_710x

9967247087?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9967247871?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

9967248880?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis sur Panama : une belle ville à découvrir, aucun sentiment d'insécurité. Bien sûr éviter certains quartiers. Deux  jours de plus auraient été bien pour aller au Cerro Ancon, au parc Metropolitano et aux écluses.

BILAN GLOBAL

C'est une destination que nous recommandons fortement. Deux semaines permettent d'avoir un premier aperçu du pays mais trois semaines seraient l'idéal. Nous avons rencontré des gens bienveillants, accueillants et souriants. Malgré la saison des pluies, nous avons eu de la chance avec la météo. Les quelques fois où il a plu, cela n'a duré que peu de temps. Un seul petit regret, nous n'avons pas vu beaucoup d'animaux contrairement au Costa Rica.

BUDGET PAR PERSONNE

Nous étions trois, nous avons donc partagé les frais.

Billets d'avion Air France KLM : 587 € A/R

Billet d'avion Air Panama : 82 €

Location de voiture : 188 € par personne pour une semaine. Un peu cher mais nous étions en période de fêtes.

Essence : 22 € par personne. 

Hébergement : 305 € par personne.

Transports divers (taxi, bateau, bus, vélo) : 58 €

Alimentation (courses, restaurants, boissons...) : 188 €

Excursions : 120 €

Pour limiter les frais bancaires, nous avons tout payé en liquide, hormis les hébergements et la voiture.

En espérant que ces informations vous aideront pour organiser votre futur voyage. 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Blog ToutPanama pour ajouter des commentaires !

Join Blog ToutPanama