Blog

santa clara (2)

14 jours au Panama - mars 2019

Hello à tous/toutes,

 

C’est un peu par hasard que nous avons choisi le Panama comme destination de voyage.

Nous voulions découvrir l’Amérique centrale ou Amérique du sud, et après des navigations sur le net, nous voilà embarqués pour le Panama.

Le hasard a bien fait les choses…que de belles découvertes et souvenirs…ni trop touristique, ni trop peu…une très bonne option pour les voyageurs peu enclins à la foule.

 

Objectif, 2-3 jours de repos avant de varier avec des randos, des balades et des découvertes à foison!

 

1erjour :

Nous arrivons à Panama city depuis l’aéroport de Tacumen (les taxis ne manquent pas à la sortie – pensez aussi à UBER qui fonctionne assez).

Notre 1erhotel (Chez Marc Centre Ville) était dans le quartier Cangrejo où nous avons pris le métro pour visiter le quartier CASCO VIEJO (arrêt de métro 5 de Mayo).

Son inscription au patrimoine de l’UNESCO n’est pas déméritée, très beau quartier à découvrir.

Renseignez-vous bien du quartier où vous souhaitez aller, certains sont peut-être plus craignos que d'autres, dites-vous qu'en étant touristes, vous avez de l'argent!

Pour manger, nous avons opté pour l’un des restaurants le long du marché…les ceviche sont à tomber…amateurs de poisson, régalez-vous.

Nous avons privilégier un retour vers l’hotel à pied, pour nous permettre de marcher le long de l’avenue Balboa/cinta Costera…le top.

Vous y croiserez quelques petits stands de souvenirs tenus par les locaux, avenue très agréable.

 

2° 3° et 4° Jours :

Départ tôt le matin pour les iles SAN BLAS via le réseau TouTPanama qui s’occupe de la réservation auprès de la communauté des KUNAS (option la plus pratique pour organiser cette excursion). Pensez à vous acheter un petit déj (pas fourni par notre hôtel, attention donc lorsque vous réservez vos nuits, pas la peine de prendre les petits-déj le jour de votre départ pour les San Blas, vous ne l’aurez pas !)

C’est un budget à prévoir, ne nous le cachons pas, mais c’est le genre de chose que vous êtes susceptibles de faire une seule fois dans votre vie…on a craqué (500$US pour 2nuits et 3 jours – pour 2 pers).

Attention, pensez à retenir le nom du port où le chauffeur vous dépose (il y en a 4 ou 5 visiblement), ainsi que le nom du chauffeur qui est sensé revenir vous chercher au retour de votre séjour.

Je dis sensé parce que nous avons bien faillit passer la nuit de notre retour au port à chercher un endroit abrité du vent pour prendre les 1ers 4x4 le lendemain matin. Les touristes et les locaux eux-même partaient au fur et à mesure (les locaux pour rejoindre la communauté sur une ile voisine). 

Nous avons su plus tard que notre gentil chauffeur (dont nous ne connaissions pas son nom), était parti plus tôt dans la journée, sans nous, pensant que nous avions fait de même…sympa la blague !

Merci à l’Assistance ToutPanama qui a rectifié la bourde de notre SSuperChauffeur !

Sachez qu’à partir de 17h, la police de contrôle ne laisse plus rentrer de véhicule sur le territoire des SAN BLAS (cf route dangereuse de nuit – le surnom des Montagnes Russes n’est pas démérité – si votre estomac est fragile, anticipé en prenant vos précautions) !

Nous avons donc été récupérés par la patrouille qui nous a amenés jusqu’à la sortie du territoire où un taxi nous attendait.

En dehors de cette anecdote, nous étions sur l’ile DEMARACHU – 10 maisonnettes au total, sable blanc, farniente, snorkeling…l’heure des repas sonnée via un coquillage par les locaux…que demander de plus…une réelle déconnexion et détente.

Une excursion vers une piscine naturelle et la découverte d’une autre ile est prévue…n’oubliez pas vos masque/tuba/paréo...

pensez lorsque vous faite quelques courses avant de faire votre séjour à acheter tout ce que vous pourriez avoir envie de grignotter (ou boire)...fruits, gateaux, apéro...

 

5°Jour :

De retour à Panama city, nous avons profité pour aller découvrir le Parque Nacional SOBERANIA (Taxi, Uber ou Bus).

Nous ne voulions pas forcément prendre un guide donc nous avons choisi le SENDERO CAMINO DE PLANTACION.

Pensez à faire un stop à l’accueil du Parc dès l’entrée sur la zone (grande route en ligne droite de 2-3 km) avant de vous lancer dans la rando, ça leur permet de pointer les personnes présentes dans le parc au cas où.

L’idéal étant de faire votre balade le matin tôt (nous avions été mauvais élèves et avons démarrés fin de matinée).

Comptez 7kms aller pour cette balade (et idem le retour bien sûr). Pour le coup prenez de la marge niveau timing, non à cause de la difficulté du sentier mais d’avantage pour les nombreuses pauses que vous ferez pour écouter, observer ou prendre en photo les animaux que vous rencontreriez. Pour nous ça a été rongeurs, singes hurleurs, lézards, grenouilles, papillons, oiseaux…sans oublier la végétation magnifique.

 

6°Jour :

Nous avons récupéré notre voiture de location pour 1 semaine (réservation faite via le réseau TouTPanama – quasi même tarif que si vous aviez géré de par vous-même – et beaucoup plus pratique – ça vous évite de vous perdre dans des options d’assurance à n’en plus finir).

Pensez à installer WAZE si vous pouvez, très utilisé au Panama.

1erobjectif, quitter Panama City…ambiance ! si vous avez l’habitude de conduire en ville, l’incruste est de rigueur.

Respectez la vitesse sur l'Interaméricana, la Police est souvent présente.

Nous avons pris la direction de EL VALLE DE ANTON pour le côté montagne…Village très sympa, marché local…régalez-vous des fruits.

Pensez à prendre vos gilets pour les fins de journées plus frisquettes (on s’habitue trop vite aux 30-35°) et n’ayez pas peur du vent qui souffle assez fort sur le secteur.

 

7°Jour :

Départ le matin pour la randonnée PIEDRAS PINTADAS (en 5 min vous y êtes) et pour la montagne INDIA DORMIDA où il vous faudra un peu plus d’1h de marche.

Vous arrivez en hauteur où vous pouvez aller sur plusieurs « pics »…pas dangereux en soit mais faites attention aux bourrasques de vent qui vous déstabilisent.

Pour le coup, oubliez le brushing mesdames et pensez à la casquette ou au foulard.

En fin de journée, direction la côte avec la Plage SANTA CLARA – Très belle plage de sable blanc, quelques complexes hoteliers ont commencé à s’y implanter.

Nous avons poussé à peine un peu plus loin pour passer la nuit vers la plage FARALLON, mélange de sable blanc et noir, moins touristique (pensez à aller au bout du village)…vous verrez les habitations côté route (ou chemin de sable) et la plage quasi déserte et occupée par les pécheurs.

Un coup de cœur pour nous.

Nous étions à l’auberge ACUARELA tenue par un couple de trentenaires, très chaleureux…ambiance conviviale, propre, pratique, on recommande.

 

8°Jour :

Direction BOQUETE (à plus de 5h de route).

Nous avons passé la nuit à l’HOSTAL DORAZ à BOQUETE BAJO – au cœur du village. Hotel/Auberge rénové, en très bon état, propre.

Seule point faible, les chambres étaient à 2 rues de la cuisine commune, sinon tout le reste était parfait.

Très belle vue sur le volcan BARU.

 

9°Jour :

Reconnaissance du départ de la rando pour le volcan.

Dégustation de café à LA FINCA LERIDA – vous pouvez y prendre un petit gouter sans obligatoirement faire la visite.

Cadre agréable, très bien entretenu, chaleureux, apaisant et reposant.

 

10°Jour :

Départ à minuit frontale en marche pour l’ascension du volcan…13kms de montée sur le chemin des 4x4 (nous l’avons fait sans guide) et comment vous dire que le fait de regarder vos pieds de nuit vous écarte de la vision des côtes à gravir sur toute cette longueur.

La redescente de jour vous dit que si vous aviez vu la piste, vous auriez largement pu être découragés.

Arrivés là-haut après 5h30 de montée, le soleil ne tarde pas à pointer…quel beau spectacle.

Pensez à vous poser un peu, à manger un morceau avant d’attaquer la descente qui est rude : raide, poussiéreuse et glissante (évitez au possible de faire cette rando un temps de pluie). Les 3-4 derniers kms ont été les plus longs pour ma part.

 

11° et 12°Jour :

Trajet de BOQUETE vers SANTA CATALINA (en passant par Sona). Très belle route, sinueuse et vallonnée, le paysage est plus sec, plus aride, chevaux, cavaliers et troupeaux de vaches seront visibles.

Notre pied à terre à Santa Catalina, l’hôtel BAMBOO ECO LODGE où nous avons passé 2 nuits (tout en bamboo, espace cuisine…tout le confort), cadre intimiste, zen…des cours de Yoga ou excursions pour le Parc National COIBA y sont proposés.

Nous avons pris l’excursion avec sessions snorkeling pour COIBA…vous nagez dans des aquariums naturels, un plaisir pour les yeux.

Pensez à vous protéger du soleil.

Palmes, masques et tubas peuvent être prêtés.

Le Restaurant AI MAMITA, à conseiller, cuisine raffinée et locale, déco zen et ambiance reposante.

Nous nous attentions à croiser plus de touristes, plus de foule…pas du tout…longues étendues de plages de sable noir, décor assez sauvage…on se croirait au temps des hippies avant le tourisme de masse et les aménagements qui vont avec.

A conseiller tant que le côté sauvage est encore préservé donc.

 

13°Jour :

Retour de Santa Catalina vers PANAMA CITY.

Prenez de l’avance en voiture si vous devez rendre votre location en fin de journée.

Beaucoup d’embouteillages dans PANAMA en fin de journée (dès 16h), sans compter l'interaméricana qui était en sens unique pour sortir de Panama City.

WAZE et GOOGLE MAPS nous ont bien servis pour trouver un autre chemin.

 

14°Jour :

Dernière 1/2journée pour nous au Panama....On ne veut plus repartir!

 

Merci encore à l'équipe TouTPanama,

Futurs ou potentiels voyageurs, régalez-vous (au sens propre comme au figuré).

 

Sophie & Matthieu

Lire la suite...

Panama décembre 2017

Buenas!! Tout fraichement rentrés de ce voyage, je vous propose un aperçu de notre voyage en couple du 17 décembre au 2 janvier.

Nous avons réservé les billets au mois d'octobre (depuis Genève). Surveillant les prix depuis le mois de juillet, nous avons opté pour des billets avec KLM à l'aller et air France au retour dont les prix avaient baissé : agréable voyage. Nous n'avions réservé aucun hotel à part le premier et le dernier jour et avons toujours trouvé de bons établissements libres (un peu de chance?)

Arrivés à 16h40 à Panama, nous avons rapidemment pu prendre notre taxi (30$) pour nous rendre au bed and breakfast Panama house. Le rapport qualité-prix est très bien. Nous sommes allés manger dans un quartier voisin au Trapiche, un restaurant local. Première dégustation avec la prise d'un plat local au hasard: de la couenne de porc... pas terrible du tout! Heureusement nous mangerons bien mieux le reste du voyage.

En attendant notre avion pour Bocas le lendemain, nous allons faire un tour au marché au poisson en prenant le métro à quelques pas de l'hotel. Nous ne croisons aucun blanc et sommes directement dépaysés. Nous marchons le long de la baie jusqu'à l'autre côté de la ville (building). Il fait très chaud, nous sommes presque les seuls fous à nous promener. Nous nous rendons l'après-midi via UBER à l'aéroport (nous avons pu constaté un prix 2 fois moins cher qu'avec les taxis et pas besoin de négocier). L'enregistrement se fait en 5 min, mais le vol a 2 heures de retards, "standard" nous dit-on. Nous sortons donc un moment et nous trouvons un très bon restaurant de sushis à 15 min à pieds.

Arrivée à Bocas, un local nous propose directement de nous amener à notre hotel sur l'ile de Carenero pour 2$ chacun. Nous logeons à Casa del Mar à Carenero pour 2 nuits, endroit très calme tenu par des français. Pour se baigner, il faut traverser l'ile par la jungle (10 min à pieds) et vous tomber sur de magnifiques plages désertes. Loger sur cette îles est idéal car elle ne se trouve qu'à 2 minutes en bateau de Colon où vous pourrez aller manger le soir et vous avez sur place accès à de très belles plages.
Les matins, il pleut, et nous décidons de ne pas faire de tours organisés en bateau. Nous allons en bus l'après-midi jusqu'à playa del Drago puis marchons 20 min jusqu'à playa Estrella. L'eau est très claire et il y a plein d'étoiles de mer. Le lendemain, nous louons des vélos électriques pour aller à playa del Drago: mer très agitée, mais grand plage de sable déserte. Le chemin à vélo est très agréable et nous nous arretons à un petit bar sur le chemin avec piscine, hamacs, ping pong. N'ayant pas fait d'excursions, nous n'avons pas croisé beaucoup de touristes et nous gardons un bon souvenirs de ce coin.



20-21.12: Nous partons pour Isla Pastore où nous réservons à Finca vela lodge. Les photos semblaient belles, mais en vrai l'endroit est vraiment paradisiaque. 4  lodges indépendants, rien d'autre sur l'ile, des hotes hyper sympas, des pirogues, des paddle, des hamacs, ... On peut faire du snorkeling autour du lodge où il y a du corail, des étoiles de mer et des poissons. Idéal pour se reposer et avoir l'impression d'être coupés du monde!

22.12: nous devons récupérer une voiture de location à David. Nous essayons de prendre un bus à David vers midi, mais beaucoup de locaux attendent déjà, on nous dit qu'avant 1h30 nous n'aurons pas de place. Nous négocions avec un taxi qui nous amènera pour 90$ et nous trouvons une famille panaméenne qui veut bien faire le voyage avec nous. En 3h nous serons arrivés, nous avons économisé 2h de trajet et avons pu récupéré notre voiture à temps. Nous partons pour Boquete au "Bambuda castle" dans des chambres "igloo". Hotel très bien mais un peu en dehors. Mieux vaut une voiture pour ne pas avoir à payer 30$ à chaque excursion que l'on veut faire. Dans l'ensemble nous conseillons une voiture à Boquete. Le sentiers de promenades sont éloignés du centre ville et les sources d'eau chaude loin de l'arret de bus.

Activités: sentier de quetzal, il pleuvait et le gardien nous a conseillé de faire demi-tour après 2h, quand nous commencions à rentrer dans un chemin un peu plus "jungle".

Sentiers des 3 waterfalls: très joli, impression d'être dans la jungle (2h aller-retour).
Sources de caldera: très très chaud! Nous avions besoin de chaud car à Boquete, il faisait à peine 20 degrés avec de la pluie et après 20 min de voiture nous avions le soleil et 30°C. Nous étions bien moins motivés à aller nous tremper dans 35°C, mais l'endroit est quand même joli à visiter. Seule une famille était là quand nous sommes arrivés et comme les bassins sont très petits, ce fût idéal. Il y a aussi une rivière froide juste à côté.
pas de montée au volcan Baru: le temps est pluvieux......
Nous avons fait encore 1 nuit au Garden In à Boquete, très bon hotel (conseil, service, petit déjeuner, literie, oiseaux), mais comme il pleut encore, nous partons pour Bocas brava le lendemain. En route, nous nous arretons aux cangilones de Gualaca. Il y a beaucoup de locaux (jour ferié, 25 décembre) et nous sommes les seuls touristes, mais nous nous trouvons quand même un petit coin tranquil de rivière à qq minutes de marche. Coin très sympa.

Nous continuons la route jusqu'à Boca chica.

25-26.12: Nous allons à boca brava à l'hotel Howler bay. Le trajet en bateau coûte 3$ par personne. Nous sommes accueillis par une famille locale qui ne parle qu'espagnol. Ils proposent de nous faire à souper comme nous n'avions rien prévu, mais peut-être qu'en temps normal il aurait fallu réserver. Il n'y a aucun autre moyen de manger, l'hotel d'à côté ne fait à manger que pour ses hôtes. Le lieu est magnifique, cabane vitrée avec hamac et vue sur l'océan, plutôt sommaire mais propre et confortable; on entend les singes hurleurs, beaucoup d'oiseaux et l'on peut marcher jusqu'à une petite plage déserte. Si vous êtes à la recherche de nature et de calme, c'est idéal. Le wifi ne fonctionne pas vraiment.

Nous n'avons pas fait le tour des îles en bateau.

26-27-28: Santa Catalina
Le trajet en voiture est assez long (4h) et nous trouvons un hotel libre sur place: l'Hotel Iguanito. La chambre est confortable mais pas du tout insonorisée. Nous n'avions pas eu l'habitude d'avoir des voisins de chambre jusque là ;-) Le wifi ne fonctionnait pas vraiment non plus, mais il y a un wifi publique pour 2.5$/heure pour dépanner. Nous avons mangé pas loin de là, sur la route principale: le Chillout, très bon et peu coûteux ( pâtes, langoustes, poissons).
Nous avons principalement fait du surf et n'avons pas été à Coiba.  Nous avons apprécié l'ambiance du lieu.


Nous devons rentrer sur Panama et faisons une halte à Casa Mojito qui se trouve à 4h de Santa Catalina sur la plage de Santa Clara. Très bon bed and breakfast tenu par des français, jolie chambre, petite piscine en companie de leur chats, déjeuner avec pleins de fruits et du pain maison :-)
La plage est plutôt fréquentées par des locaux en vacances, mais n'est pas surpeuplée non-plus.
Un restaurant au bord de la route principale : le Xoko, est très bon (poisson, ceviche frito, gambas, légumes grillés et sangria :-) )

Le lendemain nous prenons la route pour le monkey lodge, un établissement à une demi heure de Panama city, perdu dans la forêt et proche du parc Soberania. Ils proposent 4 bungalows dans un très beau jardin, avec une piscine et un coin hamac très agréable (malheureusement nous avons eu beaucoup de pluie), des chiens et des singes pour vous tenir compagnie et le petit dejeuner et le diner sont très bons. Des excursions sont proposées (sur la canal, village emberra, treck dans la jungle etc), mais nous avons simplement été marcher par nos moyens sur des sentiers balisés et avons pu voir des singes, des coatis, des oiseaux, etc.... (il y a tout un réseau de sentiers  facilement accessibles en voiture de 10 à xx km à l'entrée du parc soberiana et à partir de Gamboa). Nous avons pu observer le canal depuis les ponts et la route, mais n'avons pas fait de visites. Un Joli restaurant se trouve à Gamboa, vous pourrez observer des crocodiles et partir en excursions en bateau juste à côté.

31.12: Dernière nuit à Panama. Nous rendons la voiture à l'aéroport d'Allbrook et prenons un UBER jusqu'au casco viejo, Hotel central pour 5$. L'hotel est très beau, avec une piscine sur le toit et un énorme petit déjeuner. Dans ce quartier, nous ne croisons quasiment que des touristes, mais la beauté des ruelles, les bars- restaurants et les vues sur les buildings de Panama city depuis les rooftops en valent la peine. Tout se fait à pieds, mais les prix sont par contre aussi plus "touristiques" :-)

Divers et impressions:

- Pays intéressants à visiter car les distances sont "courtes" pour passer des caraïbes au pacifique, par les montagnes. Les paysages changent rapidemment, vous êtes à Panama et 30 minutes plus tard en pleine jungle. Les ambiances sont très différentes d'un lieu à un autre et vous pouvez pratiquer pleins d'activités différentes.
- Les paysages ressemblent un peu à ceux du costa Rica, mais il y a beaucoup moins d'animaux et nous avons pu observer plus de déchets. Les routes sont par contre très bien goudronnées partout et nous aurions pu presque choisir une voiture non 4x4.
- Les gens sont très gentils en général, avec le contact facile et nous nous ne sommes pas sentis comme des touristes avec un porte monnaie (nous étions aussi habillés très simplement...); pas de problème d'insécurité. Nous sommes par contre aussi restés à l'écart des esxcursions et visites touristiques, d'où ce sentiment peut-être d'avoir été hors tourisme.
- Attention les prix sont doublés voir triplés pour tout pendant les fêtes de Noel...... (les cartes des restaurant changent  aussi leur prix). Ca doit être génial  d'y aller hors saison.
- Pas de GPS nécessaire: Téléchargez Maps.me. Vous aurez accès aux itinéraires et à la carte du Panama hors ligne. Très utile pour se situer, même sur le sentiers de promenades. Tous les hotels sont bien indiqués, seuls les temps de parcours sont un peu optimistes.
- Espagnol: mieux vaut connaître quelques mots, car beaucoup ne parle pas anglais.
- Nous referions toutes les étapes que nous avons faites et ne regrettons aucun établissement choisi. Tout était de très bonne qualité. Si vous aimez le poisson, les langoustes et les ceviche, vous allez vous faire plaisir ;-)

Lire la suite...